ACCUEIL GALERIE EXPOS BROCELIANDE CONTACT LIENS
 
 
        
BROCELIANDE (*)
la mystérieuse

 

" Merlin entraîne maintenant Viviane dans une autre partie de Brocéliande,
   près des restes d'une ancienne allée couverte :
   - et cet arbre, le connais-tu cet arbre ?
   - je l'admire chaque printemps, la blanche épine parfumée, l'aubépine des fées.
     C'est un peu mon arbre, sais-tu ? "


Extrait de : "Contes et Légendes de Brocéliande" de Claudine Glot et Marie Tanneux,
éditions Ouest France

 


 
A la recherche de Merlin ... ou à la quête du Graal ?

 


La Forêt de Brocéliande, également nommée Forêt de Paimpont, compte 7600 hectares de bois, landes et étangs. Près de 90 % du massif forestier, qui s'étend sur l'Ille et Vilaine et le Morbihan, appartient à des propriétaires privés.

Forêt étonnante, moins par la majesté de ses futaies que par les rêves qu'elle ne cesse d'engendrer. Brocéliande mêle d'originales traces de la préhistoire, de l'histoire et le souvenir de la plus belle des légendes médiévales, la légende arthurienne et des chevalliers de la Table Ronde. Brocéliande, forêt des mirages et des illusions. Brocéliande, forêt des fées et de l'enchanteur Merlin.

Pour certains, seule cette légende arthurienne offre un intérêt. D'autres chercheront d'avantage à faire la part de l'histoire et de la légende.
A ce choix difficile, je vous laisserai seul m
aître.
Je me permettrais, toutefois, de vous inviter à vous rendre sur le site "Encyclopédie de
Brocéliande", particulièrement bien documenté.



A partir du 5ème siècle, les Bretons, venant du Pays de Galle, de Cornouailles, traversent la Manche et viennent s'installer en Armorique. Il semble qu'un royaume breton se soit constitué dans la moitié Nord de l'Armorique, il prit le nom de Domnonée. Au 7ème siècle, il avait pour roi un certain Judicaël, que les habitants vénéraient comme un saint.
Au 11ème siècle, des châtellenies et des seigneureries se créent partout en France. En Brocéliande, on connaît ainsi les seigneureries de Gaël, de Montfort, de Boutavent et de Comper. Elles marqueront fortement, aujourd'hui encore, le paysage historique de cette magnifique contrée.


Brocéliande se situe, d'Est en Ouest, entre Montfort sur Meu et Ploërmel. Allons-y, entrons ...


Montfort sur Meu, la médiévale :

C'est là, au confluent du Meu et du Garun, que vous entrez dans Brocéliande. Montfort sur Meu était autefois nommée Montfort la Cane en raison de la légende de la Cane. Remaniée, détruite, aménagée, Montfort garde peu de traces de la vie médiévale, à l'exception de la Tour du Papegaut construite par Raoul VII de Montfort au 14ème siècle.

L'abbaye St Jacques fut construite à partir de 1152 à l'initiative de Guillaume, seigneur de Montfort et Gaël, et de Jean de La Grille, évêque de St Malo.


Iffendic
, la naturelle :
Le Lac de Trémelin, bien qu'artificiel, est très ancien. L'Etang de Careil, une réserve ornithologique. Boutavent, une ancienne forteresse. La Chambre au Loup, un vallon très prisé des randonneurs, creusée dans le schiste pourpré de Brocéliande, a des allures de petit canyon.


La vallée du Serein :

Entre l'étang du Gué Charet et celui de l'Etunel, cette vallée offre un magnifique paysage comparable à celui du Val sans retour.


 

Le Chêne des Hindrés :
Un des arbres les plus remarquables de la forêt, ce chêne sessile en impose par sa hauteur et sa majesté. A son pied, subsiste l'emplacement d'une fouée de charbonniers. L'apparition des grosses forges à Paimpont, au milieu du 17ème siècle, a augmenté considérablement l'importance de cette profession sur Brocéliande.


Le Tombeau de Merlin :
Deux dalles de schiste rouge, seuls vestiges d'une allée couverte détruite en 1892. D'aucuns disent que c'est là que Viviane aurait emprisonné Merlin à tout jamais !
 

Le Château de Comper :
Dès le 13ème siècle, Comper avec ses fossés profonds et sa ceinture d'étangs, est considéré comme une des plus fortes positions de Haute Bretagne. En 1598, Henri IV fait en démanteler le rempart comme d'autres places fortes utilisées pendant les troubles de La Ligue. L'histoire s'éfface devant la légende : c'est ici que vit le jour Viviane ; plus fée qu'humaine, elle devint la Dame du Lac. On raconte que Merlin bâtit pour elle un palais de cristal dissimulé aux yeux des incrédules sous la semblance d'un lac. On dit aussi qu'elle enleva à sa mère un jeune garçon pour l'élever comme un futur chevalier qui devint Lancelot du Lac. Aujourd'hui, le château de Comper abrite le Centre de l'Imaginaire Arthurien.
 

Paimpont, la magnifique :
Située au centre de Brocéliande, cette commune, avec ses 11000 ha, est la plus importante d'Ille et Vilaine. Son abbaye a été construite au 13ème siécle sur les l'emplacement de l'ermitage fondé au 7ème siécle par Judicaël, roi de Domnonée. Dans la sacristie, se tient sous vitrine le reliquaire de Saint Judicaël  datant du 15ème siècle et donné par les parents de la Duchesse Anne (François II et Marguerite de Foix).
 
Les Forges de Paimpont :
Le minerai de fer est exploité en Brocéliande depuis le IIème siècle avant JC. Le site des
Forges a pris sa configuration actuelle au XVIème siècle, et les éablissements miniers ont fonctionné à plein du XVIIème jusqu'au milieu du Second Empire, l'exploitation cessa vers 1910.
Un de mes "cousins" René Joseph Annibal LENOUVEL (1758-1801), curé et 1er maire d'IFFENDIC, a eu pour parrain Joseph Annibal de Farcy de Saint Laurent, propriétaire des Forges de Paimpont, son père François étant alors commis de la balance aux forges.
 
La Fontaine de Barenton :
Décrite dans les romans du Moyen Age, Barenton était réputée pour ses
pouvoirs surnaturels. Viviane, dit-on, y rencontra Merlin. Jadis, les jeunes filles la consultaient pour connaître leur promis, les paysans lui demandaient de faire pleuvoir sur les récoltes au temps de la canicule. Aller à Barenton, c'est partir à la conquête de la forêt toute entière, c'est tenter "l'impossible voyage" ...
 

Tréhorenteuc, la "Mecque" du randonneur :
L'église de Tréhorenteuc conte trois histoires : l'Evangile, Sainte-Onenne (soeur du roi Judicaël de Domnonée) et la troisième, entièrement vouée au Saint-Graal, est celle de l'abbé Gillard, curé de Tréhorenteuc à partir de 1942. La porte est en dedans : celle du Graal.

 
Le Val sans Retour :
Il est des lieux qu'on ne présente pas, tant il est préférable de les  laisser parler d'eux-mêmes. Le Val sans Retour est de ces lieux-là. A l'entrée du Val s'élève depuis 1991 l'Arbre d'Or, de François Davin, en désapprobation des trop nombreuses incendies qui l'ont frappé. Sur le cours du Rauco, qui coule au fond du Val, 4 étangs de retenue alimentaient un moulin, 2 susbsistent encore dont le Miroir aux Fées. Et quelle fée, puisqu'ici la maîtresse des lieux n'est autre que la fée Morgane, demi-soeur du roi Arthur, et initiée à la magie par Merlin. Le Val sans retour est aussi le Val des Faux-Amants, lesquels ?

 

Le Château de Trécesson
:
Le plus beau château de Brocéliande. Sa construction est attibuée à Jean de Trécesson (14ème siècle). Entourée de ses douves, la forteresse a bien belle allure. Légende ou histoire, allez savoir ! Toujours est-il que, vers 1750, la fiancée de Trécesson y a connu un bien triste sort ..





 
                                                                                                                                                                                                                                                                                                     
 


 



 
 
Et maintenant,
que ce soit pour sa beauté ou pour ses légendes,
Brocéliande s'offre à vous ...

Pour vous aider à découvrir Brocéliande,
visitez ces quelques sites :

 
Encyclopédie de Brocéliande Histoire, légendaire, littérature et patrimoine de Brocéliande
OT du Pays de Montfort sur Meu Office de Tourisme
OT de Brocéliande - Paimpont Office de Tourisme
OT du Pays de Mauron - Tréhorenteuc Office de Tourisme
OT du Pays de Guer - Coëtquidan Office de Tourisme
OT du Pays de St Méen le Grand Office de Tourisme
OT de Bécherel Maison du Livre et du Tourisme
La Porte des Secrets - Paimpont Scénographie sur Brocéliande
Destination Brocéliande Découvrir le massif de Brocéliande
Amis des Sentiers de Brocéliande (ASB) Randonnées guidées
Brocéliande en Bretagne Découvrir Brocéliande autrement
Association Le Conte est bon Randonnées, balades et contes
Centre Imaginaire Arthurien - Comper La Légende Arthurienne
CPIE Forêt de Brocéliande Centre d'initiatives pour l'environnement
Mégalithes et néolitique armoricain Le site mégalithique de Monteneuf (56)
 
 

(*) Photos : collection personnelle,
(*)Texte tiré et adapé de :



"Contes et Légendes de Brocéliande" de Claudine Glot et Marie Tanneux, éditions Ouest France,

 


topo-guide "Brocéliande ...à pied" réalisé par les Amis des Sentiers de Brocéliande, publié par la FFRandonnée.